Certificat Complémentaire Accompagnement et inclusion des personnes en situation de handicap

Prendre en charge des personnes en situation de handicap

Le certificat complémentaire « Accompagnement et inclusion des personnes en situation de handicap » est associé aux spécialités du brevet professionnel de la jeunesse de l’éducation populaire et du sport (BPJEPS) inscrites à l’annexe II-1 du Code du Sport, au diplôme d’État de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport (DEJEPS) spécialité « perfectionnement sportif » et au diplôme d’État supérieur de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport (DESJEPS) spécialité « performance sportive ».

Le certificat complémentaire « Accompagnement et inclusion des personnes en situation de handicap » est associé aux spécialités du brevet professionnel de la jeunesse de l’éducation populaire et du sport (BPJEPS) inscrites à l’annexe II-1 du Code du Sport, au diplôme d’État de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport (DEJEPS) spécialité « perfectionnement sportif » et au diplôme d’État supérieur de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport (DESJEPS) spécialité « performance sportive ».

sur dossier

10 minimum
15 maximum

Si vous êtes en situation de handicap, merci d’adresser un courriel au référent handicap Mr Jean BAGGIONI
jean.baggioni chez creps-pap.sports.gouv.fr

La vocation du professionnel titulaire de ce certificat complémentaire sera d’accueillir et d’accompagner des personnes en situation de handicap dans sa structure employeuse soit en inclusion individuelle dans un groupe constitué de pratiquants qui ne sont pas en situation de handicap soit en accueil collectif dans le cadre d’une section spécifique pour ces publics. Le certifié intervient selon les prérogatives d’exercice liées à sa qualification professionnelle dans le domaine de l’initiation et la découverte d’activités sportives, dans le domaine de l’enseignement et du perfectionnement sportif ou dans le domaine de l’entraînement et de la performance. Il assure en autonomie pédagogique des activités physiques ou sportives durant lesquelles sont intégrées des personnes déficientes motrices, sensorielles ou intellectuelles, des personnes ayant une souffrance psychique ou éprouvante des difficultés d’adaptation du fait des carences affectives ou éducatives.

Date à Déterminer
140H en centre
20h en entreprise

UC 1 : Conduire un projet d’actions sportives à partir d’une analyse des caractéristiques singulières des différents publics en situation de handicap et d’une prise en compte de leurs environnements

OI 1.1 : analyser les caractéristiques singulières des personnes en situation de handicap moteur, sensoriel, mental et psychique
OI 1.2 : conduire le projet d’actions sportives à partir d’une analyse des caractéristiques singulières des différents publics en situation de handicap

UC 2 : Mettre en œuvre un cycle de séances d’activités sportives en toute sécurité intégrant des personnes en situation de handicap moteur ou sensoriel

OI 2.1 : concevoir le cycle en fonction des caractéristiques singulières de chacun des publics
OI 2.2 conduire la séance issue du cycle en fonction de la démarche choisie
UC 3 : Mettre en œuvre un cycle de séances d’activités sportives en toute sécurité intégrant des personnes en situation de handicap mental ou psychique

OI 3.1 : concevoir le cycle en fonction des caractéristiques singulières de chacun des publics
OI 3.2 conduire la séance issue du cycle en fonction de la démarche choisie

L’évaluation est organisée en 3 Unités capitalisables indépendantes à travers les modalités suivantes :

1° Production d’un document :

Avant la date de l’épreuve, le(a) candidat(e) transmet un dossier dans les conditions fixées par le directeur régional de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS) ou par le directeur de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DJSCS) comprenant un cycle d’action sportive composé d’au moins six séances.

2° Mise en situation professionnelle

Le(a) candidat(e) prépare pendant 15 minutes au maximum l’espace et le matériel nécessaires à la mise en œuvre en sécurité de la séance d’action sportive. Le(a) candidat(e) conduit tout ou partie de la séance d’action sportive, au sein de la structure d’alternance, pendant au minimum 45 minutes et au maximum 60 minutes. La séance d’action sportive est suivie d’un entretien de 45 minutes maximum :

- 30 minutes au maximum avec les deux évaluateurs au cours desquelles le candidat analyse et évalue cette séance d’action sportive en mobilisant les connaissances acquises et justifie les choix éducatifs et pédagogiques ;

- 15 minutes au maximum avec les deux évaluateurs portant sur la progression et la pertinence du cycle d’action sportive figurant dans le dossier transmis par le (la) candidat(e) au sein duquel est issue cette séance d’action sportive.

Les titulaires du certificat de qualification handisport (CQH) ou du diplôme fédéral de moniteur de sport délivrés par la Fédération française handisport obtiennent de droit l’UC 1 et l’UC 2, s’ils présentent une expérience pédagogique professionnelle ou bénévole (80 heures minimum) dans le domaine, au cours des trois dernières années, attestée par le directeur technique national de la Fédération française handisport ;
Les titulaires de l’attestation de qualification en sport adapté (AQSA) ou de l’attestation d’encadrement en sport adapté (AESA) délivrée par la Fédération Française du sport adapté obtiennent de droit l’UC 1 et l’UC 3, s’ils justifient d’une expérience pédagogique (80 heures minimum) auprès des publics concernés au cours des trois dernières années, attestée par le directeur technique national de la Fédération Française du sport adapté.

A déterminer

nouvelle formation 2021

nouvelle formation 2021

nouvelle formation 2021

Bernard DENIS
0590827576